Bertin IT rejoint la Chaire ‘Industrial Data Analytics & Machine Learning’

  • intelligence artificielle

Bertin IT rejoint la Chaire ‘Industrial Data Analytics & Machine Learning’ créée par Atos, le CEA et l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay

Bertin IT, éditeur de solutions de cyber intelligence et de cyber sécurité, favorisera à travers son engagement aux côtés des acteurs majeurs de ce projet, le développement de modèles auto-apprenants sur la base de données réelles issues de ses plateformes logicielles et permettra ainsi une valorisation directe des travaux de recherche dans le champ de l’Intelligence Artificielle.

Paris, le 6 juillet 2018 – Bertin IT, ainsi que l’ENSIIE (École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise) qui rejoint également l’initiative, se sont réunis ce jour avec Atos, le CEA et l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay pour la signature d’un accord officialisant leur intégration à la Chaire ‘Industrial Data Analytics & Machine Learning’. Créée en 2016, cette Chaire a pour mission de développer les métiers et les technologies de l’analyse des données industrielles, en proposant un cycle de formation d’excellence, en mobilisant formateurs, étudiants et industriels, et en soutenant les travaux de recherche et développement menés pour les solutions de traitement et analyse de données avec les start-up ou PME du secteur.

Les machines intelligentes et les robots réaliseront 45% des tâches industrielles d’ici 2025 . Qu’on la nomme Intelligence Artificielle ou Intelligence Augmentée, l’IA dans l’industrie consiste en des systèmes basés sur des algorithmes qui dotent les machines de capacités de perception, d’apprentissage, de raisonnement, voire de prise de décision autonome.

D’ici 2020, plus de 16 zettabytes (16 milliards de milliards d’octets) de données provenant de machines (l’IoT ou Internet of Things) seront disponibles. L’analyse de ce gisement de données au bénéfice de la révolution industrielle 4.0 est aujourd’hui rendue possible grâce aux avancées récentes en matière de puissance de calcul et de connectivité.

Dans le cadre de ce projet collaboratif, ATOS, Bertin IT et le CEA fourniront aux chercheurs et étudiants de l’ENSIIE et de l’Ecole normale supérieure Paris-Saclay des données réelles (ou cas d’usage), issues de sources de divers types divers (mesures issues de capteurs ; données textes, images, audio multilingues collectés par des crawlers web, etc.). Ces corpus de données alimenteront le processus d’apprentissage de modèles d’IA, notamment dans les domaines de l’énergie, de la défense et de la sécurité.

Les différents industriels apporteront des cas d’usage concernant, par exemple, la détection précoce de la fraude bancaire pour Atos, la détection de profils à risques et de comportements criminels dans le domaine de la cyber intelligence pour Bertin IT, ou encore l’optimisation de l’exploitation et de la supervision de grands centres de calcul et de traitement de données pour le CEA.

Cette initiative s’inscrit dans la droite ligne de celle de la Commission Européenne qui annonçait le 25 avril consacrer 1,5 milliard d’euros à la recherche sur l’IA d’ici 2020. Les travaux de la Chaire ‘Industrial Data Analytics & Machine Learning’ seront par ailleurs menés en cohérence avec le projet de l’Institut franco-allemand de l’Intelligence Artificielle.

Pour les signataires de la convention, l’IA est une chance pour l’industrie européenne et son développement doit faire l’objet d’une approche holistique. Les questions juridiques, réglementaires et sociétales comme l’impact sur la formation et l’emploi de demain doivent être posées au même titre que les défis technologiques qui découlent de l’IA.

Télécharger le communiqué
2018-07-10T09:10:46+00:0007/2018|Presse|